C'est l'état de surface de l'inox. L'inox recuit brillant est très lisse et présente une surface proche du miroir. Le glacé 2B est plus mat, plus rugueux.

Pour les amateurs de technique, le recuit brillant est recuit (sic) sous atmosphère réductrice, c'est a dire en absence d'oxygène. Cela permet de conserver l'état de surface obtenu après l'étape de laminage à froid. Si l'on recuit sous atmosphère normale, un couche d'oxydation se forme qu'il faut décaper. On obtient alors des inox plus mat.

 

Pour vos cuves ? L'inox recuit brillant permet un nettoyage beaucoup plus aisé (des dépôts tartriques entre autre). Son plus gros défaut est que les marques extérieures (marques de doigts par exemple) sont beaucoup plus visibles. Pour contourner cela, nous brossons ou bouchonnons l'extérieur de nos cuves, l'intérieur restant lisse pour conserver la facilité de nettoyage. Un autre défaut est qu'il est légérement plus cher que le glacé 2B. (moins de 10 % en prix matière de plus, selon les nuances).

En résumé :

Choix économique à l'achat (mais faux si l'on tient compte de l'exploitation): Glacé 2B.

Choix de la facilité d'exploitation : Inox recuit brillant avec brossage ou bouchonnage extérieur.

N'hésitez pas à nous contacter.