La question des tolérances en épaisseur sur les inox couramment utilisés pour la fabrication de nos produits nous est parfois posée.

Il semblerait que ce paramètre soit un argument commercial utilisé pour comparer la qualité des cuves entre les différents fournisseurs.

Nous traiterons ici des inox laminés à froid, en 304L ou 316L, en finition glacé 2B ou recuit brillant (2R) qui sont les plus courants en utilisation vinicole.

Les tolérance sont fixées par la norme EN 10259. Vous pouvez par exemple en voir le détail ici sur le site de British Stainless Steel Association.

On observe pour ces inox que :

Pour des épaisseurs entre 0,8 et 1 mm,la tolérance est de +/- 0,06 mm soit une variation possible de 2*0,06 mm c'est adire entre 12 et 15 % de l'épaisseur totale

Pour des épaisseurs entre 1,5 et 2 mm, la tolérance est de +/- 0,1 mm soit 13,3% de variation possible.

Pour des épaisseurs entre 2,5 et 3 mm, la tolérance est de +/- 0,12 mm soit 9,6% de variation possible.

Pour résumer, plus l'inox utilisé pour la fabrication de la cuve est fin plus la variation en masse sur le produit fini peut être importante.

Cette donnée de tolérance sur les épaisseurs sans tenir compte des épaisseurs de l'inox utilisé n'est donc pas d'une grande utilité pour garantir la qualité d'une cuve